Publié par

Première Collection en Wax Printemps/été 2018

L’atelier Casanella vous présente sa toute première collection,printemps été en wax, en étroite collaboration avec

Lassina Konate,couturier à Bobo-Dioulasso.

 

Depuis longtemps j’ai l’idée de créer des modelés, en wax, et de les associer avec des cotons et du lin.

Les models, de jupes,robes,sarouels, et accessoires ont été pense de manières à être pratiques, et originales.

Nous avons choisi, les tissus en fonction des models.Toutes les pièces sont Uniques.

J’ai a coeur de vous prese,ter la robe « EUGENIE ».

Cette robe porte le nom de ma grand mère.Noël 1971,  Eugenie viendra nous rendre visite au  Mali.Cette robe sera faite sur mesure et broder à Bamako

par les couturiers du quartier,à l’initiative de ma maman.Toute ma petite enfance , j’ai vu Eugénie porter cette robe aux

grandes occasions.Quand ma grand mère est décédé en 2005, j’ai voulu garder la robe en me disant qu’un jour elle serai ma première pièce de ma collection, si j’arrivai à réaliser mon rêve !!!

Et bien voila ,nous y sommes 47 ans après ,je vous propose deux déclinaisons de la robe « EUGENIE », avec un  grand espoir qu’elle vous plaise,pour

pouvoir vous la decliner dans d’autres modèles, en wax ou tous simplement en Bazin unis, ou Lin unis, dans la prochaine collection.

 

 

 

Publié par

Première Collection en WAX, de L’Atelier Casanella.

L’Atelier Casanella vous propose sa première collection de vêtements et accessoires, en WAX, lin et coton.

En collaboration avec Lassina Konaté, couturier Burkinabé.

Nous avons sélectionné les tissus en fonction des modèles. Les robes, les jupes, les accessoires, les sarouels, ont été pensés de manière à être pratique, et original. Ce sont des pièces uniques.

J’ai à cœur de vous présenter la robe « EUGENIE » du nom de ma grand-mère.

Noël 1975 , Eugénie nous rendra visite au Mali, plus exactement à Bamako. La robe sera cousue et brodée par les couturiers du quartier, à l’initiative de ma maman.

Pendant toute ma petite enfance, je verrai cette robe portée par ma grand- mère aux grandes occasions, ou le Dimanche, et si fière de préciser qu’elle venait d’Afrique.

En 2005, Eugénie nous quittera, et tout naturellement je demanderai à conserver la robe, en me promettant que si j’arrivai à créer ma propre collection un jour, la robe  en serai la première pièce .

Nous y sommes!!!! 47 ans après,  je vous propose, deux déclinaisons de la robe « EUGENIE », avec un grand espoir que cette robe vous plaise, pour pouvoir vous la présenter dans d’autres versions,  en Bazin uni, ou LIN, dans les prochaines collections.